Caillots de sang au cours de la période

Pendant le cycle menstruel, le corps d’une femme se prépare à la grossesse, ce qui comprend l’épaississement de la muqueuse de l’utérus pour accueillir le fœtus. Ceci est fait par les hormones œstrogène et progestérone. Mais si la fécondation n’a pas lieu, l’utérus se couvre de sang et retrouve sa forme et sa taille d’origine. La couleur et l’épaisseur de la décharge peuvent varier à mesure que le cycle progresse. La formation de caillots est très normale pendant les périodes. Bien que les petits caillots soient parfaitement normaux, de gros caillots pourraient être un signe de sérieux problème.

Causes des caillots de sang

Notre sang contient des anticoagulants qui l’empêchent de se coaguler lorsqu’il sort du corps. Mais au moment des saignements abondants, le corps pousse le sang si rapidement que les anticoagulants sont incapables de travailler sur la mare de sang, et des caillots de sang se forment. Par conséquent, ces caillots sont considérés comme normaux. Mais si le caillot est plus grand que le quart, un examen médical est requis. Voici quelques-unes des causes de caillots sanguins qui peuvent nécessiter une intervention médicale pour éviter les conditions compliquées.

I Déséquilibre hormonal
Les hormones appelées oestrogène et progestérone sont responsables de l’épaississement et de l’excrétion de la muqueuse utérine. Si cet équilibre est perturbé, l’utérus peut devenir très épais, ce qui entraînera la formation de caillots sanguins.

U Utérus Elargi
L’utérus s’agrandit pendant la grossesse de sorte qu’il devient facile d’accommoder le fœtus. Après la grossesse, l’utérus rétrécit à sa taille normale. Cependant, cela peut ne pas arriver dans certains cas. Dans de telles situations, le sang est collecté et forme un caillot avant d’être libéré du corps.

Endométriose
Dans cette condition médicale, les cellules qui devraient se développer à l’intérieur de la paroi de l’utérus se développent en dehors de l’utérus. Ces tissus fonctionnent de la même manière et se répandent quand il n’y a pas de fécondation. Cela entraîne des saignements abondants, de la douleur et des caillots sanguins.

Fibromes
Les fibromes sont des tumeurs non cancéreuses qui poussent à l’intérieur de la paroi utérine. Ils sont sensibles aux œstrogènes, donc pendant la menstruation quand il y a une augmentation du niveau d’oestrogène, il y a une croissance considérable des fibromes. Cette condition entraîne un saignement abondant avec des caillots de sang.

Obs Obstruction d’écoulement
Tout type d’obstruction dans la sortie du sang peut entraîner des caillots sanguins. Il peut s’agir de polypes qui sont une excroissance à l’intérieur de l’utérus ou d’un kyste qui peut se former sur le trajet du flux sanguin.

Autres causes
Il y a beaucoup d’autres causes qui peuvent entraîner des caillots sanguins pendant les menstruations. Certains d’entre eux sont:

  • Changements ménopausiques
  • Fausse couche
  • Prise de poids soudaine ou perte de poids
  • Les troubles tels que les problèmes de foie, les troubles rénaux, les troubles sanguins, les problèmes de thyroïde, le cancer, etc.
  • Les effets secondaires de certains médicaments

Jusqu’à ce que les caillots de sang soient petits, il n’y a pas de raison de s’inquiéter. Mais ce sera mieux si vous voyez un médecin en cas de caillots de sang plus gros. Le traitement dépendra de la cause de la formation de caillots. Comme dans le cas d’un déséquilibre hormonal, une hormonothérapie substitutive sera suggérée alors que dans le cas de kystes et de fibromes, des médicaments ou des méthodes chirurgicales seront utilisées pour le retrait. Donc, si vous remarquez des changements anormaux dans les pertes menstruelles, consultez immédiatement un médecin. Un diagnostic et un traitement opportuns aideront à éviter les situations complexes.