Causes majeures des plaies douloureuses après les règles et son traitement

Alors que les jeunes filles qui viennent d’atteindre la puberté et qui ont eu leur première période peuvent craindre des saignements menstruels, des douleurs abdominales et d’autres symptômes angoissants qui apparaissent pendant le cycle menstruel, c’est une chose avec laquelle les femmes apprennent à vivre. En fait, un cycle menstruel normal marque la capacité de votre corps à concevoir et vous permet d’avoir une vie dans votre ventre. Tous ces changements qui se produisent pendant les années reproductives sont induits par des hormones. Les hormones jouent un très grand rôle dans cette transition et continuent à le faire tout au long des différentes phases de la vie d’une femme. Que ce soit la menstruation, la grossesse, l’accouchement, la périménopause ou la ménopause, c’est l’interaction de ces hormones qui donne lieu à une variété de symptômes qui apparaissent au cours de ces étapes.
Une majorité de femmes subissent des changements corporels au cours du cycle menstruel, en particulier le temps avant la période en raison de l’interaction entre les hormones appelées œstrogène et progestérone. Les changements émotionnels et physiques qui se produisent avant la période sont attribués au syndrome prémenstruel. Parfois, les femmes peuvent également éprouver certains symptômes après leur période. Par exemple, les femmes peuvent éprouver des douleurs mammaires après la période. Si vous souhaitez savoir ce qui provoque l’enflure, la sensibilité et la douleur des seins après la période, faites défiler vers le bas pour trouver une réponse à votre question.
Causes
Comme mentionné précédemment, les changements dans le niveau des hormones provoquent les symptômes physiques ainsi que les sautes d’humeur que les femmes éprouvent à ce moment du mois. Le cycle de reproduction dure habituellement 28 jours, à partir de la phase folliculaire marquée par des saignements dus à l’excrétion de l’endomètre (muqueuse utérine) à la phase proliférative où les niveaux d’œstrogène et de progestérone augmentent, provoquant ainsi la formation d’une muqueuse utérine. épaissir. Si l’on se livre à des rapports sexuels pendant ce temps et que l’ovule libéré à ce moment-là est fécondé, ces hormones seront sécrétées en plus grandes quantités pour faciliter l’épaississement de l’endomètre afin de soutenir la grossesse. Des niveaux plus élevés de progestérone sont également responsables de la rétention d’eau dans le corps. Lorsque le liquide est stocké dans les tissus mammaires, les tissus deviennent étirés ou enflés. Ainsi, les seins douloureux ou tendres pourraient même être un signe de grossesse.
Parfois, les choix de style de vie que nous faisons peuvent également avoir un impact sur le cycle menstruel. Bien qu’une femme puisse manquer une période à la suite d’une grossesse, il arrive que le déséquilibre hormonal causé par le stress entraîne une période de retard. Les femmes qui subissent beaucoup de stress au travail ou qui traversent une phase émotionnellement turbulente souffrent souvent de périodes irrégulières. L’utilisation de pilules contraceptives, l’obésité, la malnutrition ou les troubles associés aux glandes endocrines peuvent également altérer l’équilibre hormonal qui, à son tour, peut entraîner des symptômes mentaux et physiques après un certain temps. La dominance d’oestrogène est l’une des principales causes de seins tendres. Donc, tout se résume à un déséquilibre hormonal. Tout ce qui perturbe cet équilibre causera des douleurs, des seins gonflés après la période.
Outre les douleurs et la sensibilité des seins, les fluctuations des niveaux de ces hormones peuvent également provoquer des douleurs mammaires. L’intensité de la douleur change pendant le cycle menstruel. Une telle douleur est médicalement appelée mastalgie cyclique. Les changements hormonaux qui se produisent chaque mois pendant le cycle menstruel peuvent provoquer des changements fibrokystiques inoffensifs qui peuvent rendre le tissu mammaire plus sensible que d’habitude. Les femmes peuvent trouver leurs seins à être plus grumeleux avant la période. Habituellement, ces symptômes apparaissent avant la période et disparaissent après. Les conduits et les lobes des seins peuvent aussi grossir pendant l’ovulation d’une femme et ainsi ses seins peuvent être douloureux et douloureux. Dans la majorité des cas, cette affection fibrokystique disparaît après la ménopause.
Traitement
Les femmes qui ont éprouvé de tels symptômes après la période doivent subir un test de grossesse. Tendresse des seins est l’un des changements corporels les plus courants qui peuvent survenir à la suite de la grossesse. Si ce n’est pas le cas, on pourrait ovuler. Bien que la douleur des seins est sans aucun doute une condition très ennuyeuse, vous ne devez pas laisser cela vous stresser. Le stress est connu pour aggraver les fluctuations dans les niveaux de l’hormone féminine. Le plus stressé vous êtes, le plus élevé serait la probabilité d’un déséquilibre hormonal. De cette façon, vous pourriez être pris dans ce cercle vicieux. Il est important que vous restiez détendu. Plutôt que de penser à la douleur et la douleur et de vous stresser encore plus, essayez quelques techniques de relaxation pour détourner votre esprit.
Si la rétention d’eau dans les tissus mammaires a provoqué l’enflure de vos seins, achetez le soutien-gorge de bonne taille qui soutiendra vos seins correctement. Vous devez également faire quelques changements diététiques, et s’abstenir de boire du café, du thé ou des boissons gazeuses. Suivez un régime sain. Parfois, l’utilisation de pilules contraceptives ou l’hormonothérapie peut également provoquer un déséquilibre hormonal. Les femmes peuvent éprouver certains symptômes lors de la commutation des pilules contraceptives ou l’arrêt de leur utilisation. Une bonne chose à faire serait de consulter un gynécologue avant de passer à une autre pilule. Si la douleur au sein semble être intolérable, vous devriez consulter un endocrinologue de la reproduction, qui peut suggérer des moyens de corriger le déséquilibre hormonal.
Alors que les femmes sont vraiment bénies d’avoir la capacité de donner naissance à une nouvelle vie, elles doivent supporter une variété de changements corporels pour pouvoir le faire. La douleur mammaire est juste l’un des nombreux changements corporels provoqués par un jeu d’hormones. Bien que les seins douloureux ne soient pas toujours une cause de préoccupation sérieuse, les femmes ne doivent jamais ignorer les symptômes graves qui se développent après la période. Puisque la douleur mammaire non cyclique, la douleur au sein ou la formation de grumeaux peuvent indiquer des conditions médicales telles que des tumeurs ou un cancer du sein, consultez un médecin immédiatement après avoir éprouvé de tels symptômes.
Avertissement : Cet article de Buzzle est à titre informatif seulement, et ne doit pas être utilisé comme un remplacement pour un avis médical d’expert.