Crampes en début de grossesse

La grossesse est une période de la vie d’une femme qui s’accompagne de toutes sortes de changements hormonaux et physiques. Elle connaîtra la croissance, les douleurs et plusieurs autres changements dans son corps. Un tel changement est la crampe. Les crampes au début de la grossesse sont fréquentes et normales . Certaines femmes éprouvent des crampes sept jours après l’ovulation. Souvent, les femmes s’inquiètent que les crampes soient une indication de fausse couche. Cependant, ce n’est pas le cas. Les premières étapes de la grossesse sont souvent accompagnées de crampes. L’apparition de crampes est différente pour chaque individu. Certaines femmes éprouvent des crampes juste après avoir reçu un test de grossesse positif, tandis que certaines seulement quelques semaines plus tard.

Pourquoi les crampes se produisent au début de la grossesse?

Les crampes ressenties pendant la grossesse sont similaires à celles ressenties pendant la menstruation. En raison de ce semblant, quand les femmes nouvellement enceintes éprouvent des crampes, elles croient que leur période mensuelle est autour du coin. Ils portent un tampon toute la journée, seulement pour constater que leur période n’est pas arrivée. C’est parce que la fécondation a eu lieu et une grossesse a eu lieu. Les crampes sont causées par la préparation de l’utérus pour le bébé / changements hormonaux / implantation. Parfois, les crampes s’accompagnent de légers saignements. Quand une femme éprouve des crampes et que sa période est en retard, alors c’est le bon moment pour passer un test de grossesse. Jetons un coup d’oeil sur les différents facteurs menant à des crampes en début de grossesse.

Crampes d’implantation
Crampes au début de la grossesse est due à l’ implantation . Lorsque l’ovule est fécondé par le sperme, l’embryon s’attache ou s’implante dans les parois utérines. Une personne peut éprouver ceci une semaine après que l’ovulation s’est produite. Les crampes en début de grossesse s’accompagnent souvent de saignotements ou de légers saignements. L’apparition d’un tel saignement peut être un symptôme de saignement d’implantation. Cependant, au cours du repérage, la décharge sera brunâtre ou rosâtre et ne sera pas assez lourde pour remplir les tampons ou les tampons.

Préparation de l’utérus
L’utérus doit faire de la place pour la croissance du bébé et du placenta, et il est connu pour se multiplier au cours des neuf mois de la grossesse. Sous l’influence des hormones, les muscles utérins s’étirent et changent de forme pour s’adapter au bébé. Tout cet étirement et cette expansion entraînent des crampes. Ces crampes ressemblent à des crampes éprouvées pendant la menstruation.

Douleur ligament rond
Après environ 12 semaines de grossesse, les muscles sous l’utérus commencent également à se préparer pour accueillir le fœtus en croissance. On peut éprouver des crampes causées par l’ étirement du ligament rond . Une douleur sourde peut également être ressentie dans la région abdominale inférieure. On peut également éprouver des crampes légèrement plus sur le côté droit du corps. C’est parce que le fœtus se développe, l’utérus a tendance à s’incliner légèrement vers la droite.

Pression sur les nerfs
Comme l’utérus se développe, la pression est censée être appliquée sur les nerfs et les vaisseaux sanguins de la région de la jambe. Cela entraîne des crampes dans les cuisses, les pieds, etc.

Formation de gaz
Lorsque l’embryon est formé et l’implantation se produit, le corps libère des hormones. L’hormone de progestérone libérée tend à détendre les muscles de l’estomac et des intestins, ralentissant ainsi le processus de digestion. Cela entraîne des ballonnements et la formation de gaz . Ce gaz peut également être responsable des crampes de pointe dans le corps.

Après les rapports sexuels
Pendant la grossesse, le flux sanguin vers la région pelvienne et les organes génitaux augmente. Des crampes abdominales apparaissent également pendant et après les rapports sexuels. La contraction de l’utérus après un orgasme peut entraîner de légères crampes. Cela arrive parce que pendant l’orgasme, l’hormone ocytocine est libérée, responsable des crampes. Ces contractions utérines sont très douces et ne causeront aucun mal au fœtus ou à la mère enceinte. Ils vont disparaître dans une heure.

Corpus Luteal Kyste
Nous savons tous que l’ovaire libère l’ovule chaque mois du follicule ovarien. Parfois, il arrive que dans la zone d’où l’œuf est libéré dans les trompes de Fallope, un minuscule kyste se forme. Ce kyste est connu sous le nom de corpus luteal kyste. Le kyste libère l’hormone progestérone jusqu’au développement du placenta. Parfois, ce kyste provoque également de légères crampes au début de la grossesse. Ces kystes ne sont pas à s’inquiéter car ils se dissolvent d’eux-mêmes. Cependant, le plus souvent, les kystes du corps lutéineux sont dépourvus de symptômes.

Façons d’alléger les crampes pendant la grossesse précoce

Bien que les crampes disparaissent après quelque temps, il y a certaines choses que l’on peut faire pour réduire l’inconfort causé par les crampes. Jetons un coup d’oeil à certaines façons d’atténuer les crampes en début de grossesse.

Exercice
Des exercices doux et doux, comme la marche, sont de bons moyens pour combattre ces crampes et renforcer les tendons dans la région de l’aine. Cela aidera non seulement à réduire l’intensité des crampes, mais aussi à faciliter le travail et l’accouchement.

Étirement des muscles à l’étroit
Lorsque vous ressentez des crampes dans vos jambes, fléchissez doucement et étendez vos jambes, pour faciliter les crampes. Fléchir les orteils et se lever peut aider à réduire les crampes. Changer sa position assise ou allongée peut également faciliter les crampes.

Obtenir un calcium adéquat
En buvant du lait faible en gras, on peut s’assurer que le corps reçoit des quantités adéquates de calcium. Des quantités inadéquates de calcium dans le corps semblent entraîner des crampes au cours du premier trimestre de la grossesse.

Obtenir un repos adéquat
Les femmes enceintes doivent prendre suffisamment de repos et éviter de se tordre et de tourner trop au repos. Un massage à l’huile aidera également.

Changer de position
Des crampes bénignes dans l’estomac, éprouvées au cours des premiers stades de la grossesse peuvent être atténuées en changeant de position. Parfois, en vous asseyant et en positionnant vos pieds à un niveau élevé, l’utilisation de certains oreillers peut également aider.

Quand faut-il s’inquiéter?

Alors que les crampes en début de grossesse ne sont pas un appel à l’alarme, il existe certains cas où ces crampes peuvent signifier quelque chose de dangereux. Des crampes sévères d’un côté de la région abdominale sont un signe de grossesse extra-utérine nécessitant une attention médicale immédiate. Si ce symptôme de grossesse extra-utérine est négligé, il peut entraîner une rupture de la trompe de Fallope.

Les femmes peuvent également éprouver des crampes étranges dans le haut de l’abdomen, qui peuvent devenir sévères et se prolonger jusqu’à la région de l’épaule. Ceci est un symptôme de la maladie de la vésicule biliaire, qui affecte plusieurs femmes enceintes. Il existe plusieurs autres cas où les crampes au début de la grossesse sont une source de préoccupation. Ces instances sont les suivantes:

  • Crampes qui durent plus d’une heure.
  • Crampes accompagnées de fièvre ou de frissons
  • Décharges vaginales excessives ou inhabituelles
  • Saignement
  • Douleur sévère pendant plus de 2 heures.

L’apparition de crampes se produit différemment pour les différentes femmes et est un phénomène naturel. Depuis l’utérus commence à s’étirer, afin d’accueillir le bébé, les crampes en début de grossesse est liée à avoir lieu. Cependant, des crampes intenses doivent être immédiatement signalées à l’obstétricien. En cas de doute, n’hésitez pas à lui téléphoner!

Avertissement: Cet article de Buzzle est à titre informatif seulement, et ne doit pas être utilisé comme un remplacement pour un avis médical d’expert .