Crampes pendant la 1ère semaine de grossesse

La grossesse est caractérisée par un changement de la mer dans le corps d’une femme. Ces changements commencent plutôt modestes, mais entraînent des effets dramatiques sur le bien-être physique et émotionnel d’une femme. Les changements commencent dès la première semaine après la conception. Beaucoup de femmes ne savent même pas qu’elles sont enceintes en ce moment. Les crampes pendant la première semaine de grossesse sont un de ces symptômes, qui alarment certaines femmes, mais qui passent inaperçues chez d’autres. Si vous êtes enceinte d’une semaine et que vous souffrez de crampes, soyez assuré qu’il n’y a rien de mal à cela.

Que se passe-t-il dans la première semaine de grossesse?

On dit que la conception est survenue lorsque l’œuf fécondé est implanté dans la muqueuse utérine. Cela se produit généralement de 6 à 9 jours après l’ovulation. Si vous êtes régulier avec vos règles, alors c’est autour de la troisième semaine de votre cycle ou une semaine avant votre période imminente. Le processus d’implantation est caractérisé par de légères crampes et des taches légères. Les saignements pendant la première semaine de grossesse sont si légers qu’ils passent souvent inaperçus. L’embryon implanté commence son développement dans la muqueuse utérine. Cela indique un début de grossesse. Les signes de grossesse après une semaine de conception ressemblent beaucoup aux symptômes prémenstruels.

Crampes au début de la grossesse normale

Oui, c’est tout à fait normal et un symptôme commun de la grossesse aussi. La plupart des femmes enceintes souffrent de crampes à un moment donné au cours de leur grossesse. Il y a plusieurs causes de cette condition. La première est l’implantation, qui est déjà expliquée ci-dessus. Après la conception, le corps produit diverses hormones de grossesse. Certaines de ces hormones signalent que l’utérus se développe en tant que mesure pour accommoder le fœtus en croissance. Cela augmente la pression sur les organes adjacents, conduisant à des crampes. L’utérus est soutenu par des ligaments circulaires. Lorsque l’utérus se dilate, les ligaments se dilatent, ce qui entraîne des crampes. Les crampes sont plus évidentes lorsque votre vessie est pleine ou que vous avez eu une activité sexuelle.

Une autre raison est le ralentissement de la fonction digestive. Une hormone de grossesse appelée progestérone interfère avec le système digestif et ralentit sa fonction. Ceci est fait afin de s’assurer que les nutriments sont absorbés correctement dans le corps pour la nutrition du fœtus. Lorsque la nourriture passe lentement à travers le système digestif, vous pouvez ressentir une sensation de ballonnement et des crampes dues à l’accumulation de gaz. Au cours des derniers stades de la grossesse, les crampes sont dues à l’augmentation de la taille du fœtus. Le bébé commence à se faire de la place dans l’utérus, provoquant ainsi la compression d’autres organes. Cela provoque une sensation de crampes et de douleurs. Pendant les derniers jours de la grossesse, les crampes sont principalement dues aux contractions de Braxton Hicks.

Quand appeler un médecin

Comme mentionné ci-dessus, les crampes à tout stade de la grossesse est parfaitement normal. Cependant, il y a quelques signes révélateurs de danger, que vous ne devez jamais négliger. Les crampes normales sont souvent légères et disparaissent après un certain temps. Même si c’est douloureux, il ressemble beaucoup aux crampes menstruelles, surtout pendant les premières semaines de la grossesse. Cependant, si vous ressentez une douleur aiguë dans l’abdomen à un moment donné, vous devriez consulter un médecin. Saignement abondant suite à une crise de crampes est un signe sûr de quelque chose qui ne va pas avec votre grossesse. Souvent, c’est un signe d’une fausse couche. Si une douleur aiguë se produit dans une zone particulière de l’abdomen, cela pourrait également signifier la présence d’une grossesse extra-utérine. Cette condition exige une intervention médicale immédiate.

Généralement, il ne faut pas s’inquiéter de crampes dans la première semaine de grossesse. Cependant, toute incidence de saignement abondant qui suit avec des crampes abdominales doit faire l’objet d’une attention particulière.