Faible progestérone en début de grossesse

L’hormone de progestérone est très essentielle pour que le processus de reproduction ait lieu dans le corps d’une femme. Chaque mois, lorsque l’ovulation a lieu, c’est-à-dire lorsque les ovaires libèrent un ovule, ils sont enfoncés dans les trompes de Fallope pour pouvoir féconder un spermatozoïde viable. Après la fécondation de l’œuf, l’ovule fécondé s’implante dans la muqueuse de l’utérus, connue sous le nom de revêtement de l’endomètre. Cette doublure s’épaissit et se prépare à la fécondation tous les mois en raison de l’hormone progestérone libérée par les ovaires.

Une mince muqueuse utérine due à de faibles niveaux de progestérone dans le corps peut rendre la fécondation et la conception difficiles, conduisant à l’infertilité. En outre, de faibles niveaux de cette hormone après la conception a de nombreuses complications si elle n’est pas traitée à temps. Voici les symptômes et les effets de la faible progestérone suivie par des traitements pour la même chose.

Symptômes

Saignement : L’un des symptômes les plus couramment observés est un saignement au cours des premières semaines de la grossesse. Ce saignement s’accompagne toujours de crampes d’estomac.

Breast Tenderness : Poitrines extrêmement tendres, très sensibles au toucher.

Douleurs dorsales: Dorsalgie persistante, surtout au bas du dos.

Sécheresse vaginale : Les faibles taux de progestérone peuvent causer une sécheresse vaginale chez une femme enceinte. Un vagin sec peut rendre les rapports sexuels très douloureux.

Fatigue : Une femme enceinte qui se fatigue très souvent pourrait souffrir d’une carence en progestérone.

Insomnie : Des niveaux plus faibles de progestérone dans le corps peuvent causer des troubles du sommeil. Cela peut mener à l’insomnie et, dans certains cas, à la dépression.

Effets

La progestérone aide à épaissir la muqueuse de l’utérus et est donc essentielle au bon développement de l’utérus et du fœtus. C’est pourquoi, le corps, afin d’assurer une grossesse sans danger, augmente considérablement la production de cette hormone chez une femme. Il est produit par les ovaires jusqu’à la huitième semaine de grossesse. Après la huitième semaine, cette production est poursuivie par le placenta.

L’hormone assure également une bonne circulation du sang dans l’utérus d’une femme, fournissant ainsi de la nourriture au fœtus. Si, pour une raison quelconque, les taux de progestérone tombent, cela peut entraver le bon développement de l’utérus. Il peut également diminuer le flux de sang dans le fœtus. Chez certaines femmes, il peut provoquer des contractions utérines, conduisant à une naissance prématurée.

Traitement

Suppléments : Le premier traitement qui est suggéré par les médecins pour maintenir les niveaux corrects de progestérone dans le corps est des suppléments hormonaux. Ces suppléments peuvent être pris sous la forme d’injections, de médicaments oraux et de suppositoires vaginaux.

Crèmes topiques : Afin de maintenir des niveaux appropriés de progestérone dans le corps, les médecins prescrivent certaines crèmes hormonales topiques qui doivent être appliquées sur le corps d’une femme enceinte.

Une femme enceinte qui éprouve les symptômes mentionnés ci-dessus ne devrait jamais les ignorer, et devrait contacter un gynécologue immédiatement. Les risques de faibles niveaux de progestérone sont immenses. Elle peut induire un accouchement prématuré, et donc provoquer une naissance prématurée, et parfois, elle peut même conduire à une fausse couche.

Avertissement : Cet article de Buzzle est à titre informatif seulement, et ne doit pas être utilisé comme un remplacement pour un avis médical d’expert.