La crampe est-elle normale en début de grossesse?

Que la grossesse ait été planifiée ou une merveilleuse surprise, avoir un bébé apporte énormément de joie, d’excitation et de changements pour les futurs parents. Pour une femme, sa vie est sur le point de changer complètement, où, pour les 9 prochains mois, elle doit prendre soin non seulement d’elle-même, mais aussi de son bébé en pleine croissance.

Dans les premiers stades de la grossesse, le premier trimestre, votre corps subira beaucoup de changements. Savoir à quoi s’attendre pendant ces 3 mois vous aidera à vous préparer à l’avance. Parmi les autres signes et symptômes de la grossesse précoce, certaines femmes éprouvent des crampes ou des douleurs dans la région de l’abdomen. Les douleurs, les douleurs et les crampes dans votre ventre sont normales quand vous êtes enceinte.

Raisons derrière les crampes

Il y a deux raisons principales pour lesquelles certaines femmes éprouvent des crampes pendant les premiers mois de leur grossesse.

Implantation
Commençons par tout ce qui se passe dans le corps d’une femme quand elle est sur le point de tomber enceinte. Chaque mois, les ovaires produisent des ovules, c’est ce qu’on appelle le processus d’ovulation en termes scientifiques. Dans un mois donné, lorsqu’une femme a des rapports sexuels, ces ovules produits par les ovaires fécondent avec un spermatozoïde viable spécifique. C’est ce qu’on appelle le processus de fécondation.

Après la fécondation de l’ovule et du spermatozoïde, l’ovule se déplace dans l’utérus afin de pouvoir s’implanter dans la muqueuse de l’utérus, connue sous le nom de revêtement de l’endomètre. Cette muqueuse de l’utérus est très riche en nutriments et en sang. Ainsi, lorsque l’ovule s’implante dans cette paroi de l’utérus, une certaine quantité de sang s’écoule de cette muqueuse, hors du corps, à travers le vagin, accompagnée de crampes légères. Ceci est connu comme saignement d’implantation en termes médicaux. Cependant, chez la majorité des femmes, le seul signe d’implantation est celui des crampes, car il n’y a aucun écoulement de sang.

Expansion utérine
La deuxième raison est les contractions et les expansions qui ont lieu dans les muscles et les ligaments de l’utérus. L’utérus doit continuellement se développer et croître afin de faire de la place pour l’embryon. Lorsque l’expansion se produit, une femme enceinte éprouve souvent des douleurs abdominales et des crampes. Cela prouve encore une fois que les crampes au début de la grossesse sont tout à fait normales, et par conséquent, il n’y a pas besoin de s’inquiéter aussi longtemps qu’il est doux.

Crampes anormales

Des crampes aggravées et insupportables, si elles s’accompagnent de douleurs pelviennes, de fièvre, de maux de tête, de vertiges, de fatigue et de présence de caillots sanguins dans l’urine, pourraient constituer un symptôme précoce de grossesse extra-utérine. La grossesse ectopique se produit lorsque l’ovule s’implante dans la trompe de Fallope, le col de l’utérus ou l’abdomen, au lieu de l’utérus. Dans un tel scénario, un médecin doit être consulté immédiatement car il s’agit d’une complication de santé grave.

De plus, si des crampes sévères s’accompagnent d’un saignement excessif qui ne s’arrête pas dans quelques jours, il ne peut s’agir d’un saignement d’implantation. Dans un tel cas, cela pourrait être dû à une fausse couche. Les crampes légères sont normales et fréquentes chez les femmes enceintes. Cependant, au moment où il s’aggrave ou persiste, vous devriez contacter votre médecin immédiatement.

Avertissement : Cet article de Buzzle est à titre informatif seulement, et ne doit pas être utilisé comme un remplacement pour un avis médical d’expert.