Les diverses implications de la douleur d’ovulation des deux côtés

Chaque mois, les ovaires humains produisent plusieurs follicules lorsqu’ils sont stimulés par les hormones menstruelles. Parmi ceux-ci, un seul grandit jusqu’à maturité et est libéré par son follicule sous la forme d’un œuf ou d’un ovule. L’acte de libérer un ovule mature d’un follicule est appelé ovulation. L’acte d’ovulation peut ou non être accompagné d’une légère douleur. Chaque mois, l’un des deux ovaires libère un ovule mature. Habituellement, les deux ovaires alternent cette tâche entre eux. Cependant, il est très possible qu’un ovaire libère des œufs par la suite, jusqu’à ce que le second prenne le relais. Dans de rares circonstances, les deux ovaires peuvent simultanément libérer des ovules matures. Cela peut déclencher une douleur d’ovulation des deux côtés.
Causes de la douleur pendant l’ovulation des deux côtés
Lorsque le follicule mûrit, l’œuf éclate de sa couverture. Cet acte est susceptible d’induire une forte sensation de pincement dans la région abdominale. Après la libération d’un œuf, il commence son voyage vers l’utérus. Pour aider l’oeuf dans son voyage, les trompes de Fallope se contractent et se développent rythmiquement. Ce mouvement induit une sensation de crampes dans la région abdominale. Comme mentionné ci-dessus, chaque mois, un ovaire libère un ovule mature. Ainsi, une femme est susceptible de ressentir une douleur d’ovulation seulement d’un côté de l’abdomen. C’est principalement le côté sur lequel se trouve l’ovaire ovulant.
Cependant, comme la douleur est souvent terne dans la nature, une femme ne peut pas pointer vers l’endroit exact où la douleur provient. Ainsi, elle est la plus susceptible d’éprouver de la douleur d’un côté ou des deux côtés. Si vous ressentez une douleur aiguë des deux côtés, alors vous pourriez avoir ovulé de vos deux ovaires. Dans ce cas, si les deux œufs fertilisent, alors vous pourriez tomber enceinte de jumeaux fraternels. Dans de très rares circonstances, un ovaire peut libérer un ovule et l’autre peut libérer deux œufs. Dans ce cas, vous pouvez tomber enceinte de triplés!
Pouvez-vous sentir la douleur de l’ovulation des deux côtés
Comme mentionné ci-dessus, la douleur légère des deux côtés peut être ressentie même si vous ovulez seulement d’un ovaire. Vous pouvez éprouver cette douleur pour aussi peu que quelques minutes à aussi longtemps que quelques jours. En moyenne, les femmes éprouvent une ovulation douloureuse pendant environ 6 à 8 heures. La douleur est généralement supportable et n’a aucune implication sérieuse. L’incidence de la douleur d’ovulation est assez commune, avec environ 1 femme sur 5 l’éprouvant. Cependant, la douleur peut être plus ou moins importante chez différentes femmes. En outre, l’emplacement de la douleur peut également varier d’une femme à l’autre.
La douleur d’ovulation peut se produire juste avant l’ovulation, pendant ou après. En raison de cette incertitude, il n’est pas considéré comme un signe primaire d’indication de période fertile. Comme le temps d’ovulation est la période de fertilité maximale dans le cycle d’une femme, il est important d’avoir des rapports sexuels à cette période, si vous souhaitez concevoir. Cependant, si vous ne comptez que sur la douleur de l’ovulation comme un indicateur de l’ovulation, alors vous risquez de manquer une chance au cas où la douleur arrive après l’ovulation. Pour cette raison, d’autres signes tels que la température corporelle basale, la consistance de la glaire cervicale sont considérés comme fiables. Alors que le temps d’ovulation peut varier pour chaque femme en fonction de la durée et de la durée de son cycle menstruel, la plupart des femmes ovulent entre le 10ème et le 19ème jour de leur cycle, un jour idéal étant le 13ème ou le 14ème dans un cycle de 28 jours.
La douleur d’ovulation peut être soulagée avec des analgésiques tels que le Tylenol, si la douleur devient insupportable. Cependant, si la douleur s’accompagne de saignements ou d’autres symptômes, alors n’hésitez pas à appeler un médecin, car cela pourrait être quelque chose de plus grave.