Mythes de grossesse

La grossesse est une période cruciale pour une femme, qui s’étend sur une période de neuf mois. Différentes histoires de vieilles épouses ont été transmises d’une génération à l’autre, certaines d’entre elles n’ayant absolument aucune base scientifique. Ces mythes sont le fer de lance de la peur inutile chez de nombreuses femmes, c’est pourquoi il est important de découvrir la vérité. Certains mythes communs et leur réalité sont mentionnés ci-dessous.

Mythes de grossesse

Mythe : Pendant l’accouchement, il vaut mieux couper que déchirer.
Réalité : Au cours de l’épisiotomie, la coupe implique de nombreuses couches de tissus et de muscles. Les larmes sont petites, ne s’étendent pas dans le muscle, et guérissent plus confortablement.

Mythe : Pendant la grossesse, le sexe peut blesser le bébé.
Réalité : Dans la majorité des cas, le sexe est très agréable pour la femme, en raison de l’augmentation du flux sanguin vers le plancher pelvien. Cependant, dans certains cas, le sexe devrait être évité.

Mythe : Pour chaque bébé, une dent est perdue.
Réalité : Si les femmes ont un apport de 1500 mg de calcium par jour, que ce soit à partir de sources alimentaires ou de suppléments, il n’y a pas de problème de perdre une dent. Les dents ne sont perdues qu’en cas de malnutrition, de carence en calcium ou de périodes interconceptionnelles rapprochées.

Mythe : En levant les bras au-dessus de la tête, il est possible d’emmêler le cordon ombilical.
Réalité : Les enchevêtrements se produisent au début de la gestation en raison de l’activité fœtale. Certains bébés naissent avec la corde entourant le cou ou autour des jambes ou ayant des nœuds. La mère ne peut pas affecter cette condition.

Mythe : Si la mère dort sur le dos, le bébé sera blessé.
Réalité : Pour une grossesse normale, une femme peut prendre n’importe quelle position confortable. En cas de grossesse à haut risque et de suspicion de rétention d’eau sévère, d’hypertension, de dysfonctionnement rénal maternel ou de compromission fœtale, il est conseillé de se reposer du côté gauche.

Mythe : Le sexe du bébé peut être déterminé par le rythme cardiaque fœtal ou le mode de transport.
Réalité : Seule l’échographie ou l’amniocentèse peuvent être utilisées pour connaître le sexe du bébé. Il n’y a pas d’autre méthode.

Mythe : Le café a un effet néfaste sur le bébé.
Réalité : Le café si pris en petites quantités, comme jusqu’à trois tasses par jour, n’est pas nocif. Cependant, une plus grande quantité de caféine peut entraîner un bébé avec un faible poids à la naissance.

Mythe : L’utilisation des téléphones cellulaires, des micro-ondes et des ordinateurs est dangereuse pour le fœtus.
Réalité : L’utilisation d’ordinateurs et de téléphones portables pendant la grossesse est totalement sûre. En cas de micro-ondes, l’utilisateur peut être exposé à des radiations, seulement s’il y a une fuite. Cependant, la surutilisation des téléphones cellulaires et des micro-ondes devrait être évitée.

Mythe : Si le bébé bouge, c’est un sujet de préoccupation.
Réalité : Lorsque le bébé commence à bouger, la mère doit tenir compte des mouvements du bébé. S’il y a un maximum de 10 mouvements en six heures, il n’y a pas de raison de s’inquiéter.

Mythe : L’exercice doit être arrêté pendant la grossesse.
Réalité : L’exercice est bon s’il ne vous rend pas fatigué, surchauffé ou extrêmement essoufflé. Généralement, il doit y avoir suffisamment d’oxygène pour discuter tout au long de l’entraînement. Ceux qui ne sont pas habitués à un exercice intense peuvent commencer à marcher rapidement.

Mythe : Une femme enceinte ne doit pas porter ou soulever quoi que ce soit, par exemple un enfant de trois ans.
Réalité : S’il n’y a aucune contrainte à soulever ou porter, ce n’est pas nocif. Les genoux doivent être pliés et l’objet doit être maintenu près du corps.

Mythe : Le vol n’est pas sécuritaire pendant la grossesse.
Réalité : Si la date de livraison est de plus de six semaines, il est tout à fait sûr de voler de temps en temps. Le passage à travers la sécurité de l’aéroport est également sûr. La femme doit connaître la politique de la compagnie aérienne. Si le vol est long, la femme doit se déplacer périodiquement et étirer ses jambes pour éviter un œdème dans les jambes. Si son travail nécessite des vols fréquents, l’horaire doit être modifié pour éviter de fortes doses de rayonnement en vol.

Mythe : Le paracétamol affecte le bébé.
Réalité : Les médecins sont d’avis qu’un analgésique occasionnel pour les douleurs n’est pas nocif. Cependant, le médecin doit être consulté sur le type de médicaments pouvant être utilisés.

Mythe : Les nausées matinales entraînent chez le bébé une alimentation insuffisante.
Réalité : Les nausées matinales ne sont pas un sujet de préoccupation. Si la femme est en bonne santé avant de tomber enceinte, le bébé est généralement bien nourri. Des suppléments d’acide folique doivent être pris. Seules la déshydratation, la perte de poids sévère ou les nausées matinales sévères sont des conditions qui doivent être prises en compte.

Mythe : Les bosses et les chutes sont nocives pour le bébé.
Réalité : Le bébé est bien protégé dans l’utérus. De plus, le liquide amniotique présent dans le sac amniotique protège le fœtus des chocs mineurs, des chutes et des trébuchements. Ce n’est que si l’on ressent des crampes ou des saignements vaginaux que le médecin doit être consulté.