Saignement pendant l’ovulation

La durée de l’ovulation est normalement pas plus de deux jours. Il y a des chances pour qu’une femme subisse un saignement vaginal pendant cette phase, au milieu de deux cycles menstruels. Cependant, un tel saignement diffère du menstruel. La couleur du saignement pendant l’ovulation peut varier du rose au rouge. En même temps, il n’est pas aussi lourd que le flux menstruel.

Causes
Chaque femme éprouve des symptômes différents pendant l’ovulation. Les symptômes les plus courants sont la sensibilité des seins, les nausées, les ballonnements, l’augmentation de la libido, les douleurs abdominales basses, etc. Mais dans certains cas rares, des saignements vaginaux ont également été observés. Les causes de ce saignement peuvent varier. Dans la plupart des cas, la cause du saignement de l’ovulation n’est souvent pas claire.

  • Dans certains cas, la baisse des niveaux d’oestrogène du corps, avant l’ovulation, conduit à ce saignement. Ceci est une condition normale dans tout le cycle menstruel.
  • Parfois, en raison de certaines hormones, les ovaires peuvent produire un certain nombre de follicules, qui contiennent un œuf immature. Sur les nombreux follicules produits, un seul follicule arrive à maturité. Dans le processus de maturation et d’ éclatement de l’œuf du follicule , le saignement se produit.
  • Si une femme a commencé à prendre des pilules contraceptives, elle peut provoquer des saignements ou des saignotements entre les cycles menstruels. Ceci est normalement vu dans les premiers cycles après le début de la pilule contraceptive ou de toute autre mesure de contrôle des naissances hormonale .
  • Si une femme présente des saignements pendant l’ovulation après une fausse couche, cela peut être dû aux changements hormonaux qui ont eu lieu dans le corps au cours des derniers mois, alors que le corps se préparait à une grossesse à terme.
  • Dans le cas de tumeurs fibroïdes , non cancéreuses, dans la paroi utérine, il existe des risques de saignement léger, juste avant, pendant ou juste après l’ovulation.
  • L’autre possibilité est due aux polypes sur l’utérus . Ce saignement se produit entre les périodes, pendant la phase d’ovulation.
  • Parmi d’autres causes, le fonctionnement irrégulier des glandes thyroïdes est le plus élevé.
  • L’infection dans le vagin ou le col de l’utérus peut également entraîner des saignements au moment de l’ovulation.
  • L’utilisation d’un dispositif intra-utérin (DIU) peut également entraîner des saignements vaginaux.
  • Si la femme éprouve des saignements graves, et cela devient un phénomène commun pendant des mois, cela peut être dû à l’ endométriose . Ceci est une condition sérieuse qui nécessitera un examen plus approfondi.

Traitement
Si le saignement est causé par des pilules contraceptives, vous devrez parler à votre professionnel de la santé, car il y a des chances d’exiger un changement dans les pilules. Parfois, le médecin peut prescrire des pilules supplémentaires ou une pilule contraceptive contenant uniquement des œstrogènes. Si le saignement était un événement ponctuel, vous ne voudrez peut-être pas le prendre trop au sérieux. Cependant, si cela se produit plus d’une fois, vous ne devriez pas le laisser passer sans une enquête médicale appropriée. Vous devrez prendre rendez-vous avec votre professionnel de la santé pour exclure toute autre condition sérieuse. Dans un tel cas, un examen physique et quelques tests peuvent être effectués par le médecin.

Plusieurs fois, on voit que les femmes qui planifient leur grossesse s’inspirent de l’observation de l’ovulation pour déterminer leurs jours les plus fertiles pour avoir des rapports sexuels. Plus les rapports sont rapprochés de l’ovulation, mieux c’est, car les chances de concevoir sont plus grandes.

Avertissement: Cet article est à titre informatif seulement et non destiné à remplacer les conseils offerts par un expert médical.