Spotting avant la période

Le spotting est un léger saignement qui se produit avant le début (peut-être une semaine avant) des règles. Le spotting normal se produit entre dix à quinze jours avant le début du prochain cycle menstruel. Il y a beaucoup de raisons pour l’apparition de spotting. Les petites taches avant une période sont considérées comme normales et la plupart des femmes en font l’expérience à un moment donné de leur vie. En dehors de cela, d’autres changements, comme une légère douleur dans les seins, des sensations de ballonnements, de l’irritabilité, des sautes d’humeur, une légère douleur dans le bas de l’abdomen, etc. indiquent l’apparition des menstruations.

Facteurs causatifs pour remarquer des taches avant la période

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles les taches brunes avant une période se produit. Parfois, les femmes qui prennent des contraceptifs ont également des taches avant le cycle menstruel. La plupart des raisons de spotting sont bénignes et normales.

  • Les premiers signes qu’une femme est enceinte font l’objet de spotting avant une période prévue. Les microrragies prémenstruelles pendant la grossesse, surtout au cours des premiers mois, sont normales. Parfois, le spotting peut également être le signe d’une grossesse extra-utérine, ce qui peut être une menace pour la vie si elle n’est pas traitée à ses débuts.
  • Bien que la plupart des femmes ne savent pas que l’ovulation a eu lieu, certaines femmes ont eu des saignements légers après deux jours d’ovulation. Au cours de l’ovulation, les niveaux d’oestrogène dans le corps augmente, ce qui entraîne l’expulsion de la muqueuse de l’utérus. Spotting est généralement un signe d’ovulation.
  • Spotting avant période sur les pilules est connu par les femmes qui prennent des contraceptifs oraux. En fait, les pertes vaginales avant un cycle menstruel sont un effet secondaire fréquent de la plupart des options contraceptives hormonales comme les dispositifs intra-utérins hormonaux (DIU), les pilules contraceptives et les injections. Parfois, après l’arrêt de la dose, certaines femmes éprouvent également des taches comme séquelles.
  • Une diminution des niveaux d’une hormone féminine appelée progestérone, qui est essentielle pour maintenir l’usure générale de la muqueuse de l’utérus, peut également causer des pertes vaginales rosâtres ou brun clair avant la période.
  • Certains types de médicaments comme l’aspirine et un anticoagulant comme l’ibuprofène peuvent causer des saignements menstruels avant le début du cycle proprement dit. Des niveaux élevés d’insuline dans le corps et l’hypothyroïdie, une condition causée en raison d’un déséquilibre hormonal sont également des facteurs causatifs de spotting avant le cycle.
  • Parfois, la grossesse ne peut être détectée que si l’individu manque une période. Spotting avant une période prévue peut être un signe de fausse couche. Cette condition est souvent accompagnée d’autres indications comme des douleurs pelviennes, des crampes dans l’abdomen, et le bas du dos, etc.
  • La présence de fibromes dans l’utérus peut entraîner des taches avant la menstruation. Ces fibromes sont des excroissances bénignes et inoffensives dans la paroi utérine qui tendent parfois à se rompre et à provoquer des taches légères.
  • L’endométriose, qui est une condition où il y a une croissance anormale des tissus utérins. Si les niveaux d’oestrogène et de progestérone diminuent dans le corps, ces excroissances tendent à saigner, ce qui est similaire au spotting.
  • Certains types de cancers, comme le cancer du col de l’utérus, de l’utérus et de l’ovaire, peuvent causer des taches. S’il y a un spotting anormal, il doit être signalé immédiatement à un gynécologue. Le patient peut également devoir subir un test d’ultrason, pour détecter la présence d’une croissance anormale et pour déterminer la malignité du cancer.
  • Une infection du col de l’utérus ou du vagin due à des maladies sexuellement transmissibles (MST) peut conduire à des saignotements prémenstruels. S’il y a une odeur nauséabonde ou un changement de couleur dans les sécrétions vaginales accompagné de démangeaisons, de gonflement et de sensation de brûlure, il faut en aviser immédiatement le médecin.
  • Le stress peut également déclencher un écoulement brunâtre avant la menstruation. Cela se produit en raison des fluctuations des niveaux hormonaux. Certaines autres causes de spotting prémenstruel sont des polypes cervicaux, des verrues génitales, des varices, des blessures ou une infection dans le canal vaginal, des ulcères, et la dysplasie, etc.

Les spotting anormaux avant une période peuvent parfois être une cause de certaines conditions de santé sous-jacentes. Il est également recommandé de vérifier avec un gynécologue si vous ressentez d’autres signes comme la douleur et l’inconfort pour exclure toute autre complication. Prends soin!