Spotting, mais pas de période? 22 raisons pour lesquelles cela se produit

Tout saignement vaginal qui se produit entre les deux périodes menstruelles consécutives est décrit comme un saignotement. Cependant, une femme enceinte peut remarquer des taches légères mais pas de règles. Même si une femme n’est pas enceinte, elle peut avoir des taches et aucune période. Un stress excessif et des changements importants dans la vie, de la grossesse à la ménopause, entraînent souvent des saignotements. Dans la plupart des cas, il n’y a rien à craindre si vous remarquez des taches à la place de la période, mais il existe certaines conditions qui peuvent conduire à des taches et qui nécessitent une attention médicale rapide.

Spotting mais pas de menstruation: Causes

➺ La libération de l’ovule par les ovaires est appelée ovulation. Comme l’œuf est prêt pour la fécondation, l’utérus se prépare à la sécurité de l’embryon. Lorsque l’ovule femelle fécondé s’attache à la paroi utérine, certaines femmes éprouvent des taches. Ceci est connu comme saignement d’implantation. Donc, «spotting mais pas de période» peut être l’un des premiers signes de grossesse.

Si les taches persistent pendant quelques jours et si elles sont suivies de douleurs pelviennes ou abdominales, de vertiges ou d’étourdissements, cela peut être un signe de grossesse extra-utérine (l’ovule fécondé pousse hors de l’utérus, généralement dans une trompe de Fallope). Dans de tels cas, les femmes peuvent ne pas obtenir de résultats positifs lors d’un test de grossesse. Le repérage en cas de test de grossesse négatif ne doit pas être négligé. Certaines complications internes peuvent donner lieu à une telle situation.

➺ Les hormones œstrogène et progestérone jouent un rôle important dans la régulation des cycles menstruels. Le stress physique et mental, le mauvais régime alimentaire, les changements environnementaux ou de style de vie, l’abus d’alcool, le tabagisme excessif, l’abus de drogues, l’utilisation de certains médicaments peuvent entraîner un déséquilibre hormonal. Cela peut entraîner des retards et de légers écoulements sanglants entre les règles.

Parfois, le sang met plus de temps à sortir du vagin, et des saignotements sont vécus lorsque le vieux sang pénètre dans le vagin. C’est tout à fait normal.

➺ L’inconfort ou la douleur pendant les rapports sexuels, et les taches après les rapports sexuels peuvent se produire en raison de fibromes utérins.

Spotting au lieu de la période menstruelle peut être expérimenté en raison de l’endométriose, dans lequel la membrane muqueuse de l’utérus se développe en dehors de l’utérus. Il pousse généralement près de la vessie, des ovaires, des intestins, etc.

Certaines femmes ont des taches légères chaque mois en même temps qu’elles ovulent.

Parfois, le spotting peut être considéré comme un signe d’une menstruation imminente. Cela peut indiquer que vos règles sont sur le point de commencer dans un jour ou deux. Mais ne paniquez pas si vos règles ne commencent pas immédiatement. La menstruation peut commencer après une semaine.

La survenue d’un syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) ou d’un kyste de l’ovaire en raison d’une élévation du taux d’androgènes peut entraîner des saignotements et aucune période. Le SOPK non traité peut entraîner une infertilité permanente. Donc, vous devriez consulter un gynécologue.

Disorders Les troubles de la glande thyroïde, l’irritation du vagin due à la sécheresse et le prolapsus utérin peuvent être la cause de spotting.

L’obésité, le diabète, le déséquilibre hormonal, etc. peuvent perturber les cycles menstruels.

L’infection du vagin, de l’utérus ou du col de l’utérus peut être à l’origine de spottings intermittents.

Les maladies graves comme l’anémie, le cancer du col de l’utérus, le cancer de l’ovaire, le cancer de l’utérus et de nombreuses maladies sexuellement transmissibles peuvent causer des taches.

➺ L’ utilisation de certains médicaments et médicaments peut entraîner une décharge légère et même retarder les règles. Des médicaments comme l’ibuprofène et l’aspirine rendent le sang mince. L’amincissement du sang peut entraîner la libération de sang dans le vagin.

P Les pilules contraceptives peuvent entraîner des saignotements entre les règles. Spotting est parfois connu comme les effets secondaires de ces médicaments. Les hormones artificielles présentes dans les pilules contraceptives peuvent entraîner des cycles irréguliers et des taches.

Plusieurs fois, une fausse couche a lieu avant que la femme sache qu’elle est enceinte. Spotting peut être un signe précoce d’une fausse couche. Si vous remarquez une coloration brun foncé ou des taches excessives avec des crampes, consultez immédiatement votre médecin.

Chez les femmes qui allaitent, des saignements légers ou des taches peuvent être le premier signe du retour de la fertilité.

Manquer la période est un signe de grossesse. Mais un léger saignement vaginal au début de la grossesse indique parfois de faibles taux de progestérone.

La résistance à l’insuline peut entraîner de faibles taux de progestérone. Cela peut entraîner une fausse couche.

Des changements drastiques du poids corporel (perte de poids rapide) peuvent entraîner des pertes de poids entre les règles et les règles. De même, ceux qui suivent un nouveau régime d’exercice, ou ceux qui commencent soudainement à faire de l’exercice avec une intensité élevée, peuvent subir des pertes vaginales en raison d’un changement soudain de l’activité physique.

Les dispositifs intra-utérins utilisés pour le contrôle des naissances, tels que les DIU, les patchs, peuvent causer des taches, bien que cela ne soit pas commun.

➺ La péri-ménopause est une période qui précède la ménopause. En moyenne, cela peut durer quatre ans. Avec d’autres symptômes comme les bouffées de chaleur, les sautes d’humeur, la difficulté à dormir, les changements urinaires et génitaux et la sécheresse vaginale, les femmes en périménopause peuvent avoir des spotting mais pas de règles. Les taches peuvent être plus lourdes lorsque la femme entre en péri-ménopause. Il devient plus léger et peut réduire dans une grande mesure dans les derniers stades de la péri-ménopause.

Ainsi, la cause du spotting, et retardé ou pas de période peut varier d’une femme à l’autre. Une femme devrait consulter son gynécologue si elle remarque des taches entre les règles ou au lieu des règles.

Avertissement: Cet article est à titre informatif seulement, et ne tente en aucun cas de remplacer les conseils offerts par un professionnel de la santé.