Utilisations naturelles de progestérone

La progestérone est une hormone stéroïde sécrétée par les ovaires chez les femmes. C’est une hormone reproductive très importante qui remplit diverses fonctions reproductives vitales dans le corps féminin. Avec l’œstrogène, il aide à réguler le cycle menstruel féminin. Les niveaux de progestérone commencent à chuter autour de la ménopause et deviennent zéro par la suite. Récemment, de nombreuses femmes en âge de procréer ont reçu un diagnostic de carence en progestérone. La carence en progestérone peut causer une pléthore de problèmes chez ces femmes, la plus grave étant l’infertilité. La progestérone naturelle, qui est souvent dérivée d’ignames sauvages et d’autres sources végétales, est efficace pour traiter ce trouble.

Utilisations naturelles de progestérone

La progestérone devient active dans le corps de la femme pendant la phase lutéale (après l’ovulation). La progestérone signale à l’utérus d’épaissir l’endomètre afin qu’un œuf fécondé puisse s’implanter. Si aucune fécondation réussie, la muqueuse utérine est perdue pendant le cycle menstruel. Ainsi, la progestérone est nécessaire pour la conception et la rétention de la grossesse. Les femmes qui ne peuvent pas produire suffisamment de progestérone par elles-mêmes, sont souvent conseillées de subir un traitement en utilisant des sources naturelles de progestérone.

Régulation du cycle menstruel
Comme mentionné ci-dessus, la progestérone et les œstrogènes régulent le cycle menstruel chez les femmes. Si l’une de ces hormones devient dominante, tout le cycle menstruel peut être perturbé. La dominance d’oestrogène est une condition très commune chez les femmes souffrant d’une carence en progestérone. La progestérone naturelle fournit au corps la quantité de progestérone nécessaire pour qu’il puisse fonctionner normalement.

Chances de conception croissantes
Bien que la carence en progestérone soit souvent la cause de l’infertilité féminine, l’incapacité à concevoir n’est pas due à un manque d’ovulation ou à une fécondation réussie comme on le croit généralement. Les femmes atteintes d’une carence en progestérone ovulent souvent normalement. Dans la plupart des cas, il y a une fertilisation réussie. Cependant, la raison pour laquelle elle ne parvient pas à concevoir est qu’il n’y a pas assez de doublure de l’endomètre pour que l’œuf fécondé puisse être implanté. En conséquence, l’œuf fécondé est évacué avec le flux menstruel. Cependant, lorsque vous utilisez de la progestérone naturelle, l’utérus remplit la muqueuse avec du sang et des tissus jusqu’à l’épaisseur désirée. Ainsi, les chances d’implantation d’un ovule fécondé sont très élevées.

Retenir la grossesse
Des niveaux suffisants de progestérone sont nécessaires pour mener la grossesse à terme. Pendant les 12 premières semaines de grossesse, la progestérone prépare le corps à la grossesse et à l’accouchement. Il développe également les seins pour la production de lait. Pendant cette période, il est le seul fournisseur de nutrition pour le bébé. Après 12 semaines, le placenta reprend la fonction de la progestérone. Les femmes souffrant de fausses couches persistantes dues à une carence en progestérone sont souvent prescrits des suppléments naturels de progestérone.

Réduire le risque de maladies cardiovasculaires
Les femmes ménopausées sont plus sensibles aux maladies cardiovasculaires. Le manque de progestérone peut être l’une des raisons à cela. Comme la progestérone est produite uniquement par les ovaires, qui deviennent dysfonctionnels après la ménopause, le corps souffre d’une carence aiguë en progestérone. Une hormonothérapie substitutive utilisant de la progestérone naturelle peut aider l’organisme à maintenir l’équilibre œstrogénique de la progestérone. Ceci à son tour réduit les risques possibles de maladies cardiovasculaires.

Effets secondaires naturels de progestérone

Comme la progestérone naturelle est d’origine naturelle, elle ne produit généralement aucun effet nocif. Il est disponible sous diverses formes telles que les crèmes topiques, les patchs cutanés et les suppositoires. Parmi ceux-ci, les crèmes topiques et les timbres cutanés sont les formes les plus préférées car elles libèrent de la progestérone à travers la peau lentement et régulièrement. Ce mécanisme ressemble étroitement au mécanisme naturel de production et d’absorption de la progestérone dans le corps. Des effets secondaires indésirables, bien que rares, peuvent apparaître si vous dépassez la limite de dosage. En outre, votre corps peut prendre un certain temps pour s’habituer à la progestérone externe, au cours de laquelle vous pouvez éprouver des effets secondaires indésirables. Vertiges, seins tendres, nausées sont des effets secondaires communs de surdosage de progestérone.

Si vous respectez la posologie recommandée de progestérone naturelle, vous en tirerez vraisemblablement bénéfice. Dans le cas où vous éprouvez l’un des effets secondaires mentionnés ci-dessus pendant une période prolongée, vous devez demander de l’aide médicale.